MARSEILLE ROCKISLAND (27/28/29 juin 2013)

Posted on 23 juin 2013 par

0


Image

>>> FACEBOOK EVENT <<<

Les 27, 28 et 29 Juin le Festival Marseille RockIsland vous donne rendez vous pour sa 2ème édition à Marseille, dans un cadre somptueux puisque comme l’an passé le festival se pose au Fort d’Entrecasteaux, bénéficiant de la vue imprenable sur la rade de Marseille. On y retrouve une programmation de haute qualité cette année encore, avec des artistes qui varient aux couleurs de la pop, de la house et de l’électro. L’événement pourra être suivi dans son intégralité avec un pass 3 jours à 95 euros.

À un moment-clé de l’année Capitale Européenne de la Culture, Rock Island c’est une proposition festive unique pour commencer en beauté l’été des festivals !

☞ LINE UP :

JEUDI 27 JUIN

  • DJ résident: Paul Virgo
  • Mermonte (Les Disques Normal/Rennes) live

Un petit miracle que ce groupe rennais ! 10 musiciens, pas moins-pas plus,

pour interpréter comme un seul homme de mini-symphonies pop à l’énergie

et la poésie contagieuses. Entre Yann Tiersen (en plus mélodieux !) et Tortoise

(en moins intello !), post rock et romantisme, la bande de Ghislain Fracapane

fait monter ses instrumentaux à marée haute : de quoi nous amener

de vivifiants embruns pour rafraîchir cette première chaude soirée d’été sur

Rock Island !

Après “Politics” ou “Sexuality” (produit par Guy-Man des Daft Punk) le Parisien

conceptualise sur Dieu avec “My God Is Blue” album aux synthés mystiques

(irrésistible “Pépito Bleu”) et aux rythmes sensuels (“Cochon Bleu”).

Tombez en extase devant ce Tellier intenable, auteur d’un bonbon pop pour

L’Eurovision (“Divine”) et d’un classique intemporel (“La Ritournelle”) : son

humour potache fait des merveilles dans l’air surchauffé des festivals, qui n’ont

pas tous la grande bleue pour rafraîchir les ardeurs de ce génie moqueur !

Keep Me In My Plane, Inside World, Running Man, Greyhound : autant de

tubes discrets que le trio danois porte à nos oreilles ces derniers mois. Des

mélodies disco-pop et beats électro-funk que les connaisseurs ont repérés

depuis des années mais que Brighter, le nouvel album du groupe confirme.

Tom Barfod alias Tomboy (batterie), Tomas Høffding (voix, basse) et Jeppe

Kjellberg (guitare, voix) sont certes plus appréciés par les fans d’électro que

de rock mais à ce titre, on les voit bien prendre la place que LCD Soundsystem

vient de laisser vacante ! En outre, les Danois sont de véritables bêtes de

scène ! Ne ratez pas ça !

On a connu les FM Belfast courant “dans la rue en sous-vêtements” (sur

Underwear, leur mini-tube) et sur leur deuxième album ils “ne veulent pas

dormir” : les tracks électro-pop sont toujours des traités d’excentricité chez

ces Islandais bien givrés qui ont débuté leur groupe comme on lance une

blague. Tout en gardant sa fraîcheur scandinave (c’est à dire un peu kitsch),

la force du groupe réside dans sa capacité à trousser de véritables hymnes,

mettant en avant la puissance naïve de la voix de Lòa, arme secrète d’une

formation gentiment fêlée.

Artisan discret des nuits marseillaises, Amine Edge a muté ces derniers mois

en mercenaire redouté de la scène club internationale avec ses “balles” qui

ont inspiré le label de Solomun ou insufflé du funk à Nina Kraviz. Aujourd’hui

mitonnée avec DANCE, son bro marseillais avec lequel il a signé le hit Going

To Heaven with the Goodie-goodies, sa G house emballe la fin de soirée.

VENDREDI 28 JUIN

  • DJ résident: Paul Virgo
  • Kiko (SignatureByKiko/Grenoble) DJ

Il y a quelques années avec ses formations Phunky Data ou Sinema, Kiko

anticipait la vague disco-house qui est aujourd’hui au maximum de sa forme.

Après avoir surfé sur les sillons des meilleurs labels électro (Great Stuff, Data-

Punk, Gigolo ou Turbo), le Grenoblois manage son propre label pour proposer

en toute indépendance des tracks électro, house ou techno qui le font

voyager d’un bout à l’autre de la terre. Ça tombe bien : à nous aussi, ça nous

fait cet effet !

Proche de Greg Delon et pièce maîtresse de la scène montpelliéraine, ce jeune

héraultais a fait ses armes dans un des meilleurs club français (aujourd’hui

disparu) : le BarLive. Entre house, deep house et électronica, sa musique

trouve son équilibre sur des beats dancefloor baignant dans des climats trippants

et gorgés de mélodies accrocheuses : de quoi le considérer comme une

relève prometteuse sur la scène frenchy.

  • Rone (In Finé/Paris) live

C’est comme si la techno avait été inventée hier ! C’est l’émotion que nous

procure la musique de ce petit génie repéré sur In Finé, le label fondé par

Agoria. Erwan Castex a accédé à une reconnaissance méritée. Baigné de références futuristes et

intimement accompagné de vidéos d’animation, l’univers électro-électronica

est riche : musicien confirmé aujourd’hui installé à Berlin, quelque chose

nous dit que Rone n’a pas encore délivré tout son potentiel ! À vérifier à Rock

Island !

Pour la première édition de Rock Island, Laurent volait au dessus du Fort

d’Entrecasteaux en formation LBS, sans claviers mais en mode “live”. Entretemps,

ce pionnier de la scène électronique française a continué à prendre

son bain de jouvence sur le label de Pédro Winter, comme sur ce récent

Jacques In The Box bénéficiant des remixes de Brodinski & Gesaffelstein. À

notre demande, “Lolo” revient aux platines pour prendre le contrôle de Rock

Island avec un set en roues libres, fort en beats mais éclectique, comme il

sait si bien le faire.

SAMEDI 29 JUIN

  • Dj résident: Paul Virgo
  • Le Tournedisque DJ’s Crew

Warm up de luxe pour cette dernière soirée Rock Island avec ce collectif de

DJ’s éclairé pour une sélection spéciale “coucher de soleil”

  • Villanova (Marseille-Paris/Denote Records) DJs

Repéré grâce à ses tracks par des DJ’s emblématiques comme Steve Bug,

Arnaud Rebotini ou Ivan Smagghe, ce duo d’origine marseillaise gravit les

marches vers la gloire quatre à quatre. Rock Island voulait vous faire profiter

de la primeur de leurs bombinettes dancefloor, mélange de house, de pop et

de funk, carrément idéales pour l’été !

Après son héroïque Testarossa Overdrive, Nightcall, en B.O. de Drive a surboosté

la carrière internationale de ce pilier de la néo-french touch, une nouvelle

fois sous le signe d’une bagnole infernale. Dans le sillage des Daft

Punk, le musicien joue enfin les premiers rôles avec son premier album OutRun,

sorti fin février. Inspiré par la disco rétro-futuriste de Giorgio Moroder et

les B.O. inquiétantes des films de John Carpenter, le zombie fait crisser ses

pneus sous les créneaux d’Entrecasteaux : séquence émotion !

Rock Island voulait aussi vous offrir un début d’été funky : on est allé chercher

le meilleur d’entre eux ! Après avoir accroché de beaux trophées à son

tableau de chasse (remixes pour Metronomy, Justice, Sébastien Tellier…),

Breakbot vient de livrer By Your Side, premier album où l’univers acidulé du

Parisien se développe enfin en grand format. À coups de pop funk, de disco et

de house ensoleillées, Thibaut Berland nous fait apprécier sur quatorze titres

son imparable mécanique ondulatoire (un pas vers Michael Jackson ici, un

pas vers Daft Punk là). Breakbot ou le nouvel argument de la french credibility

qui va vous faire planer au dessus du Vieux Port.

Depuis son légendaire Spinach Girl en 2003 jusqu’à son dernier long format,

le très climatique Impermanence, Agoria est monté sur le podium des meilleurs

DJ’s frenchy avec des albums et des tracks dancefloor défiant les classifications

mais absolument jouissifs. Sachez une chose sur Agoria pour cette

dernière soirée Rock Island : le set diabolique de ce DJ inspiré va azimuther

les dernières minutes d’un festival au finale d’anthologie.

Nouveauté Rock Island : les AFTERS

Cette année, la partie «live» en plein air sera suivie d’une seconde partie «DJ/club»» : le Jeudi à La Dame Noir.

[Dancing] (Trolleybus), le vendredi au Spartacus Club et le samedi 29 juin au Dock des Suds. Une dimension encore plus noctambule pour prolonger le plaisir de Rock Island et se plonger dans un son résolument plus electro/techno avec :

– JEUDI 27 JUIN à La Dame Noir [Dancing] (Trolleybus) : AMINE EDGE & DANCE, NASTIA, JACK DE MARSEILLE, PHRED ET RELATIF YANN

– VENDREDI 28 JUIN au Spartacus Club : CHICKS LUV US & MEDEEW, SCAN X live, et JULIAN JEWEIL live.

– SAMEDI 29 JUIN au Dock des Suds : DUBFIRE, MACEO PLEX, NÔZE live.

EVENT INFOS :

27, 28 et 29 juin

Marseille

BILLETS

SITE OFFICIEL